Quel est le prix du zinc ?

Classé parmi les métaux dits « non-précieux », le zinc est un élément chimique qui est représenté par le symbole Zn. Il s’agit d’un métal de transition qui est largement utilisé en industrie en association à d’autres métaux. Sur le marché de la bourse, les échanges de ce métal se font surtout au London Metal Exchange. Comme c’est le cas de la plupart des métaux, le prix du zinc est lié à différents facteurs économiques. A quel niveau se situe-t-il en 2016 ? Zoom sur le sujet…

Présentation du zinc

De couleur bleu – gris, le zinc est un métal facile à reconnaître, bien qu’il présente certains aspects approchant le magnésium. Il est surtout utilisé en combinaison avec d’autres éléments. Il réagit notamment avec des acides dilués pour dégager de l’hydrogène, ainsi qu’avec d’autres composants comme le dioxyde de carbone, l’oxygène, ou encore l’humidité pour former une patine. Le zinc n’est pas utilisé seul en industrie mais est toujours associé avec d’autres éléments. Son alliage avec le cuivre est notamment le plus populaire, pour former le laiton, qui est exploité dans les constructions automobiles, des composants électriques, ou encore dans les fabrications d’appareils ménagers. Dans l’industrie chimique, le zinc est également sollicité en production pharmaceutique, ainsi que pour la protection ou le renforcement de plastiques et de caoutchoucs. Mais la destination la courante du zinc reste la galvanisation. De par ses propriétés de résistance, ce métal est, en effet, utilisé régulièrement pour recouvrir un autre métal afin de le rendre plus robuste. Une capacité propre qui devrait influencer le prix du zinc, d’autant plus qu’il s’agit d’une ressource non renouvelable.

Production et consommation mondiale en zinc

Le zinc constitue le 24ème composant le plus abondant dans l’écorce terrestre. Et il faut dire que cette richesse est grandement exploitée dans le monde, puisque la production de zinc est aujourd’hui de 412 kilos par seconde, soit 13 millions de tonnes par an. La consommation mondiale de zinc est tout aussi élevée, s’élevant notamment à 12,7 millions de tonnes en 2011. La production mondiale est particulièrement assurée par la Chine, le Pérou et l’Australie. La Chine domine singulièrement le marché, en étant à la fois grand producteur et premier consommateur. Les réserves de zinc les plus importantes sont aujourd’hui détenues par l’Australie, à raison de 24 % du stock mondial. La totalité de ces réserves était estimée à 250 millions de tonnes en 2010, mais s’élève aujourd’hui dans les 180 millions. Selon les estimations des experts, le stock mondial serait complètement achevé en 2025 si l’on suit ce rythme d’exploitation. Autre raison qui devrait faire fluctuer le prix du zinc.

Arrosoir en zinc

Prix du zinc en 2016

Mais si le zinc pourrait devenir un métal rare d’ici quelques années, son prix se situe encore très loin derrière ceux des matières précieuses. Après avoir atteint un pic de 4 400 $ la tonne en fin 2006, le prix du zinc a, en effet, connu une baisse importante en bourse, et les variations n’affichent plus désormais de gros écarts. La dernière hausse la plus marquante datait entre 2011 et 2012, lorsque le prix de la tonne est passé de 1 800 $ à 2 500 $ entre janvier 2011 et mars 2012. Ceci étant, le cours du zinc est loin d’être stable et tous les mois, des variations sont à prévoir. D’après les chiffres recueillis auprès du London Meta Exchange, le prix du zinc est de 1 709,85 $ la tonne en février 2016, affichant une baisse de 18,5 % sur un an mais une hausse de 12,5 % sur un mois.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.