Prix du cuivre, à la hausse ?

Souvent négocié en bourse en CFD ou Contrat de différence, le cuivre est un métal très courant dans l’industrie. Il tient une place essentielle sur le marché économique mondiale. Raison, d’ailleurs, pourquoi les investisseurs en bourse sont nombreux à miser sur cette matière première. Ceci étant, le prix du cuivre ne cesse de varier, face aux mouvements de l’économie internationale. Quelle est alors son estimation en 2016 ? Les réponses…

Présentation du cuivre

Naturellement présent dans la croûte terrestre, le cuivre est un élément chimique de couleur rougeâtre, essentiellement utilisé sous forme de métal. Sa teinte rose saumon lui vaut l’appelation de « métal rouge » et, pour le différencier du « cuivre jaune », qui fait référence à l’alliage du cuivre et du zin, il est aussi nommé « cuivre rouge ». Ce métal se démarque surtout par sa conductivité thermique et électrique. Il présente également une résistance importante à la corrosion, tout en restant très malléable. De par ses propriétés physiques, le cuivre se situe dans la même famille que l’argent et l’or. Comme ces derniers, il est, en effet, très facile à manier pour donner des formes. Toutefois, le prix du cuivre est encore très loin derrière ceux de ces deux métaux, dits « précieux ».

Historique et utilisation

Le cuivre constitue le plus ancien métal exploité par l’homme. Son premier usage date déjà de la Préhistoire et, sur le site archéologique de Sialk III, datant du Ve siècle avant Jésus-Christ, on a retrouvé les traces d’objets en cuivre les plus anciens. De par les propriétés du métal, la métallurgie du cuivre s’est développée rapidement dans différents pays du monde, notamment en Amérique centrale, en Europe et en Chine, entre autres. L’industrie l’utilise principalement dans la fabrication de circuits électroniques, de câbles, de batteries, mais aussi de pièces de monnaie et de tuyauterie. Aujourd’hui, le cuivre se retrouve dans les rails de tramways, dans les câbles des réseaux de télécommunication et, bien évidemment, dans les installations électriques.

Production mondiale du cuivre

Après le fer et l’aluminium, le cuivre est le troisième métal le plus utilisé à travers le monde. La production de ce métal est localisée dans différentes régions de la planète, mais en 2004, les principaux acteurs étaient le Chili, avec 37,3 % de la production mondiale, les Etats-Unis, le Pérou et l’Indonésie. Le métal est particulièrement vendu sur le marché international, dont les plus gros acheteurs sont la Chine, le Japon, la Corée du Sud et l’Inde. La demande asiatique en cuivre ne cessera ensuite d’augmenter, ce qui va engendrer des impacts importants sur le prix du cuivre. En 2006, une hausse de 69 % du tarif a été enregistrée en seulement un an. La Chine deviendra, par ailleurs, le premier producteur de cuivre en recyclage secondaire. L’Europe deviendra, quant à lui, le premier consommateur de cuivre recyclé, avec 2,5 millions de donnes de cuivre exploitées en 2008. En 2014, la France s’affiche également comme un gros importateur de cuivre.

Quel prix pour un tuyau en cuivre ?

Prix du cuivre en 2016

Le marché des métaux étant particulièrement volatil, le prix du cuivre est sujet des variations régulières. Le métal a atteint son pic de prix en début 2011, où la  tonne était évaluée à presque 10 000 $, mais pendant les années qui ont suivi, la tendance est devenue plus baissière que haussière, malgré des variations soudaines. En début 2016, le cours du cuivre était alors de 4 598,62 $ la tonne. Sur un an, on a enregistré une baisse de 19,7 %, mais une hausse de 2,8 % sur un mois.

Leave a Reply